La relativité d’une plaque commémorative … R.I.P. Paul Panda Farnana

Paul Panda Farnana, premier universitaire congolais qui a terminé ses études secondaires à l’athénée royale  François Rabelais, juste en face de la place Lumumba.
Pour que  le deuxième congolais termine son secondaire il fallait encore attendre un demi siècle …
A qui m’adresser pour que cette plaque soit restaurée?

Faut voir son son incroyable curriculum.  Juste le fait que ce grand pionnier congolais du panafricanisme ait étudié à l’athénée François Rabelais, justifie que la place Lumumba y à sa place en face.
Le bâtiment, qui héberge actuellement l’école de théâtre i’I.N.S.A.S., va d’ailleurs  être complètement transformé dans le cadre du nouveau contrat du quartier Athénée, doté de 15.000.000 euro, dont deux tiers seront destinés à la transformation de l’ancien Athénée. 
Et pourquoi pas baptiser ce future complexe « PAUL PANDA FARNANA » ?
En face de la place PATRICE LUMUMBA plein ;o)

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

« Devoir de mémoire », la question de la place Lumumba à Matonge revisitée. 

Convaincu de la « nécessité du devoir de mémoire » le collège des bourgmestres et échevins de la commune d’Ixelles a unanimement approuvé au dernier conseil communal, le 21 septembre, d’instituer une commission pour reconsidérer la question d’officialiser la Place Lumumba créé de facto depuis plusieurs années derrière l’église Boniface à Matonge par une initiative citoyenne du quartier. Cela, presque jour par jour, quatre ans après la motion déposée à ce sujet par Julie de Groote et Ken Ndaye au conseil communal d’Ixelles suite a une requête officielle d’habitants de la commune adressée au collège des bourgmestres et échevins d’Ixelles en septembre 2013. 

En dehors des conseillers communales si bien de la majorité comme de l’opposition qui participeront à la commission, la bourgmestre annonçait aussi d’y associer les différentes organisations qui militent pour la décolonisation de l’espace public et qui se sont aussi mobilisées depuis 3 ans pour la création de la place Lumumba à Matonge. La Bourgmestre mentionnait les associations Intal, Change et Mémoire Coloniale auxquelles la commune avait déjà octroyé des subsides pour organiser une conférence autour de Patrice Lumumba à la veille de la mobilisation sur la place Lumumba le 30 juin dernier. 

Certe un beau geste de la commune et je ne peux que me réjouir du soutien du monde politique et associatif  pour la création d’une place Lumumba. Mais, comme l’histoire du Congo ne commence pas avec les expéditions de Stanley, ni avec la conférence de Berlin, l’histoire de la place Lumumba à Matonge ne commence ni avec l’interpellation de Julie de Groote et Ken Ndyae au conseil communal il y a 4 ans, ni avec l’occupation  de la place Lumumba par Change, collectif Mémoire Coloniale & Intal il y a 3 ans.

Bienque leur soutien pour la création d’un place Lumumba à Matonge est fort apprécié,  je tiens à rappeler – ne fût-ce que par devoir de mémoire – que le projet de la place Lumumba à Matonge est avant TouT un projet du quartier et que ce projet, issue  de la rencontre il y 12 ans d’un belge et un congolais, deux passionnés de livres et de l’histoire du Congo, allait de paire avec la création d’une bibliothèque dédiée à la mémoire de Patrice Lumumba. Cette bibliothèque a entre-temps toute une histoire et contient actuellement plus de 10.000 ouvrages concernant la colonisation et la décolonisation en général et de l’Afrique et les anciennes colonies belges en particulier. 

 j

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn