Premier draft de la Communiqué de presse du Collectif Mémoire Coloniale & Change asbl 

Bientôt une plaque commémorative en région bruxelloise en l’honneur de Lumumba : un premier pas sur la longue route pour une place Lumumba.

Après de longues années de lutte pour l’obtention d’une place Lumumba en région bruxelloise et plus particulièrement à Ixelles, c’est avec une certaine satisfaction que nous avons accueilli la nouvelle du vote très prochain, par le conseil communal d’Ixelles, de la pose d’une plaque commémorative en l’honneur de Patrice Emery Lumumba, sur un territoire conjoint aux communes d’Ixelles et de Bruxelles ville, et à un endroit de fort passage.

La pose d’une plaque commémorative, au lieu qui sera dévoilé par les autorités communales elles-mêmes, est le premier pas sur la longue route vers une véritable Place Lumumba. Ce premier pas montre que seule la lutte paie, et qu’il est des luttes qui ne se gagnent à la fois que par la détermination, mais aussi, lorsque nous sommes en démocratie, par le dialogue avec ceux qui s’y opposent ou s’y sont un temps opposés.

Cette avancée est le fruit d’un dialogue avec les autorités politiques de la commune d’Ixelles. En premier lieu avec la majorité communale dont l’échevin PS Béa Diallo qui s’est investi dans cette cause aux côtés du MR et Defi, lesquels ont manifestement évolué dans leur appréciation du personnage de Lumumba, encore récemment considéré comme « un personnage controversé ». Mais notre combat n’aurait pas persisté sans l’appui d’Ecolo qui depuis le début de cette lutte, s’est résolument engagé sur les questions de décolonisation de manière positive, et de son conseiller M. Ken Ndiaye, dont le soutien a toujours été constant depuis les premières heures de la quête d’une Place Lumumba, ainsi que de Mme De Groote, qui récemment nous a prêté une oreille attentive. A tous, chacun pour sa sphère de pouvoir, nous adressons nos remerciements.

Cette plaque servira à populariser et rendre justice à l’image du personnage de Lumumba dans le grand public. Change ASBL, Intal et Le Collectif Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations, appellent d’ailleurs les enseignants en région Bruxelloise, à utiliser autant que faire se peut cette plaque comme support pour enseigner à leurs élèves une histoire de la colonisation belge dépouillée de tout artifice idéologico-colonialiste.

Le Collectif Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations, Change asbl, Intal et tous leurs partenaires – dont M. Philippe Buyck – dans l’exigence d’une place Lumumba répètent que, en même temps qu’ils restent ouverts à toute concertation avec les autorités compétentes, la lutte pour une Place Lumumba continue bel et bien, de manière déterminée, et continuera jusqu’à l’obtention de cette place.

Vive Lumumba !

Bruxelles, le 25/10/2017

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *