Une plaque, premier pas vers la Place Lumumba à Matonge …?

Certes, j’avais mes doutes quant au sérieux de la commission dont la  bourgmestre annonçait la création au dernier conseil communale d’Ixelles, le 21 septembre 2017.  Cette commission, censée de se pencher sur la question d’officialiser la  Place Lumumba derrière l’église St-Boniface à Matonge, s’est réuni  mercredi dernier, le 25 octobre. 

La surprise était  quand même de taille quand je recevais mardi soir, donc à la veille de la réunion de cette commission, un coup de fil de la part de Mémoire Coloniale, me demandant déjà de souscrire la communiqué de presse annonçant le résultat des délibérations de la commission qui devrait encore se réunir le lendemain …

Etant mentionné dans la communiquécomme « partenaire », bien que ayant eu aucun part dans les délibérations, ni dans la rédaction, je tiens à formuler mes réserves, si bien vis-a-vis du compromis comme de la façon qu’il a été obtenu.

Apparemment le compromis (au lieu d’officialiser la place Lumumba derrière l’église St-Boniface, ériger une plaque commémorative au Champ de Mars) était une proposition de la majorité communale (MR & PS) approuvés par le Collectif Mémoire Coloniale & Change asbl à une réunion à laquelle ils aient étés invités le jeudi 17 octobre. Et par la suite donc soumis à la commission qui, apparemment, a donné aussi son aval. Le plan est que cela sera vôté au prochain conseil communal, le 23 novembre 2017.

Ce compromis, clairement fabriqué pour sauver la face de majorité communale, est alors célébré dans le titre de la communiqué de presse comme « un premier pas sur la longue route pour une place Lumumba. » 

Un premier pas? je dirai plutôt le dernier pas et je m’en doute bien qu’il nous approche du vrai but: l’officialisation de la Place Lumumba derrière l’église St-Boniface à Matonge. Cela reste quand même l’objectif aussi du Collectif Mémoire Coloniale & Change asbl, qui terminent leur communiqué en le soulignant: « la lutte pour une Place Lumumba continue bel et bien, de manière déterminée, et continuera jusqu’à l’obtention de cette place. » 

Si cela reste vraiment l’objectif, alors ne nous laissons pas détourner de notre chemin en acceptant ce compromis politico-politicienne locale, qui ne sert à la fin qu’à sauver la face de la bourgmestre MR Dominique Dufourmy, qui s’est déclaré carrément contre une place Lumumba à Matonge, et du premier échevin PS Béa Dialo, qui s’est déclaré le grand pourfendeur de cette place. 

Pourquoi pas, en fin du compte, un vrai débat en plein public au sein du conseil communal et laisser trancher par vote démocratique la question de la Place Lumumba à Matonge, OUI ou NON …?

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *