Lettre de demande d’une interpellation citoyenne autour de la PLACE LUMUMBA au conseil communal d’Ixelles du 23 novembre 2017

Collège des Bourgmestre et
Échevins de la commune d’Ixelles
168, Chaussée d’Ixelles
1050 Bruxelles

Concerne : interpellation citoyenne sur le compromis du 25 octobre dernier relatif au dossier de demande de la reconnaissance de la Place Patrice Lumumba à Matonge/Ixelles

Madame la Bourgmestre,
Mesdames,
Messieurs,

Je vous adresse la parole en tant que fondateur et porte-parole de la bibliothèque Lumumba, projet entamé de paire avec le lancement de la campagne pour une place Lumumba à Bruxelles, peu après mon arrivée au quartier de Matonge, il y a 12 ans, en janvier 2005.

N’étant pas consulté par:

 la majorité communale, malgré la déclaration de la bourgmestre et collège d’échevins d’être « tout à fait disposée à recevoir et écouter les associations œuvrant pour la préservation et la diffusion de la partie coloniale de notre histoire. »

– l’opposition communale, malgré la déclaration d’Ecolo que leurs « mandataires doivent rendre des comptes et confronter leurs projets avec la population dans le cadre d’un véritable processus participatif » (Info Ixelles, sept/oct 2017) et le projet du CDH « d’inventer une nouvelle gouvernance en y impliquant le citoyen. Lui ne demande que ça, alors écoutons-le. » (ibidem)

– les associations Collectif Mémoire Coloniale et Change asbl, malgré l’accord de prendre position en front commun envers les recommandations de la commission.

Je me suis permis par conséquent de faire appel à mon droit citoyenne de demander une interpellation au prochain conseil communal d’Ixelles, pour exprimer la position de la Bibliothèque Lumumba envers le compromis proposé par la majorité communal, et ce d’autant plus que mon nom était mentionné dans le communiqué de presse comme « partenaire », bien qu’ayant eu aucun part dans les délibérations, ni dans la rédaction du communiqué issue de la part de Collectif Mémoire Colonial & Change asbl. 

Malgré mes réserves que je tiens à formuler envers le compromis comme à la façon dont il est obtenu, je tiens aussi à saluer ce que je considère le plus essentiel, notamment q’un large consensus s’est établi quant à la reconnaissance de la nécessité du devoir de mémoire et l’importance de promouvoir la connaissance et la diffusion de l’histoire partagé entre la Belgique et le Congo.

Une plaque commémorative est un pas certes honorable, mais après douze ans de lutte pour une place Lumumba à Matonge, la bibliothèque Lumumba pense pouvoir proposer quelque chose de plus « substantifique » (Rabelais ;o) en soutien de l’exercice nécessaire du devoir de mémoire de l’histoire partagé entre la Belgique et le Congo. 

En vous remerciant par avance de la suite favorable à nous réserver une interpellation au prochain conseil communal, nous vous prions de recevoir, Madame la Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les échevin(e)s, nos salutations distinguées.
 
Philip Buyck
Bibliothèque Lumumba
Rue de la Tulipe 69
1050 Ixelles
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *