Lumumba’s gebit (Hugo Claus)

De Standaard publie, le 8 novembre 1999, un poème du grand écrivain flamand Hugo Claus, intitulé Lumumba’s gebit (Les dents de Lumumba), à la veille du 10ieme anniversaire de la chute du mur de Berlin, après avoir vu sur la télé le documentaire sur l’assassinat de Lumumba, où l’inspecteur policier Gerard Soete explique comment il s’est débarrassé du cadavre de Patrice Lumumba et ses compagnons Maurice M’Polo et Joseph Okito. (” Nous avons découpés les corps en morceaux. Le crâne a été dissout dans de l acide sulfurique et le reste a été brûlé) Ceci non sans avoir d’abord arraché deux dents dorés de Lumumba …
L’idée et de traduire ce poème dans le plus de langues possible. Pour cela on a créé un wiki.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn